Belabed examine avec le ministre mauritanien de l'Enseignement supérieur la coopération

ALGER - Mardi, 30 Avril 2019 (APS) - Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a passé en revue, lundi à  Nouakchott (Mauritanie) avec le ministre mauritanienne de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des technologies de l'information et de la communication, Sidi Ould Salem, les moyens de renforcer la coopération dans les domaines de l'éducation et de la formation entre les deux pays, a indiqué, lundi, un communiqué du ministère.


Belabed s'entretient avec son homologue mauritanienne à Nouakchott

ALGER - Lundi, 29 Avril 2019 (APS) - Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed s'est entretenu, lundi à  Nouakchott (Mauritanie) avec la ministre mauritanienne de l'Education nationale et de la formation professionnelle Magboula Mint Bourdid, indique un communiqué du Ministère.


Droits de l'homme en Algérie: la CEDH observe de "nombreuses évolutions"

STARSBOURG - Lundi, 29 Avril 2019 (APS) - La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a indiqué lundi avoir observé en Algérie, depuis 2015, de "nombreuses évolutions institutionnelles et normatives".


Le chef de l'Etat reçoit Sabri Boukadoum

ALGER - Dimanche, 28 Avril 2019 (APS) - Le Chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, dimanche au siège de la présidence de la République, le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.


Sabri Boukadoum reçu par le président tunisien Béji Caïd Essebsi

TUNIS - Dimanche, 28 Avril 2019 (APS) - Le ministre des Affaires étrangères Sabri  Boukadoum a été reçu samedi par le président tunisien Béji Caïd Essebsi, au palais de Carthage .


Une plaque commémorative à Paris en hommage à l'anticolonialiste Henri Curiel

PARIS - Jeudi, 25 Avril 2019 (APS) - Une plaque commémorative en hommage à l'anticolonialiste Henri Curiel, assassiné le 4 mai 1978, a été dévoilée jeudi lors d'une cérémonie dans le 5e arrondissement à Paris, Quarante et un ans après l'assassinat de ce porteur de valise de la guerre de libération nationale, le secret-défense constitue l'obstacle "majeur" à la vérité, malgré la réouverture de l'enquête le 9 janvier 2018.