La réunion des pays voisins entre dans le cadre des efforts soutenus pour régler la crise en Libye

ALGER - Lundi, 30 août 2021 (APS) - Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, a indiqué lundi à Alger que la tenue de la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye entrait dans le cadre des "efforts soutenus que nos pays n'ont eu de cesse de déployer pour contribuer au règlement de la crise libyenne".


"Nos Etats œuvrent, collectivement et individuellement, au règlement de la crise libyenne, convaincus du rôle vital que doivent jouer les pays voisins" dans ce sens, a affirmé M. Lamamra dans une allocution à l'ouverture des travaux de la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye.

Le processus de réconciliation en Libye "nécessite la poursuite des efforts pour le parachèvement de l'unification des institutions de l'Etat libyen, la réalisation de la réconciliation et le départ des mercenaires et des forces étrangères de tout le territoire libyen", a ajouté le chef de la diplomatie algérienne.

Les ministres des Affaires étrangères d'Algérie, de Libye, de Tunisie, d'Egypte, du Soudan, du Niger, du Tchad et de la République du Congo participent à cette réunion, aux côtés du secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, du Commissaire de l'Union africaine aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Bankole Adeoye, et de l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Jan Kubis.