Référendum du 1er novembre: un retour au peuple pour qu’il exprime sa conviction

ALGER - Samedi, 10 octobre 2020 (APS) - Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a indiqué samedi à Alger que le référendum du 1er novembre marquait "un retour au peuple qui est invité à faire entendre sa voix, librement et souverainement, pour exprimer sa conviction concernant les amendements constitutionnels".


Dans une allocution lors de sa visite au siège du ministère de la Défense nationale, le Président Tebboune a précisé que le référendum du 1er novembre marquait "un retour au peuple qui est invité à faire entendre sa voix, librement et souverainement, pour exprimer sa conviction concernant les amendements constitutionnels qui, nous l'espérons, seront plébiscités par le peuple algérien, afin que nous puissions de concert asseoir les bases de l'Algérie nouvelle sous-tendue par deux piliers que sont la souveraineté nationale et la véritable concrétisation de la Justice sociale, conformément aux principes de la Déclaration du 1er Novembre et au message des chouhada".

Pour le président de la République, cette rencontre qu’il a qualifiée de "bonne tradition entre le Chef suprême des Formes armées et les cadres de l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN)" intervient "à la veille de deux événements majeurs complémentaires pour la concrétisation de la construction de l'Algérie nouvelle en toute démocratie et liberté". Il s’agit, a-t-il dit, du 66e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Guerre de libération nationale et du référendum populaire sur le projet d’amendement de la Constitution.

L'occasion était pour le Président Tebboune d'évoquer "certaines parties" que la constitutionnalisation de la Déclaration du 1er Novembre et de la société civile "dérange", soutenant que "nous avons emprunté la bonne voie, car tout écart de la Déclaration du 1er Novembre serait un égarement". "Nous devons demeurer fidèles au serment des chouhada qui ont payé de leur vie pour que vive ce pays", a affirmé le président de la République.

Le Président Tebboune a souligné, dans le même cadre, "l’importance de l’anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution, duquel "nous nous imprégnons pour nourrir les valeurs de l’indépendance et de la puissance de l’Etat fort de ses institutions constitutionnelles, en tête desquelles l'Armée nationale populaire (ANP)".

"Notre armée, connue pour son professionnalisme et sa discipline, est source de notre fierté et ses performances et victoires dans les domaines où elle n'a eu de cesse d'honorer notre pays aux plans militaire, technologique, économique, humain et professionnel, sont des exemples à méditer", a assuré le Président de la République.

"Digne héritière de l’ALN, l'ANP compte à son actif une grande expérience et des expertises acquises durant sa lutte, sans relâche, contre le terrorisme, à la lumière des conditions difficiles vécues par le passé", a ajouté le Président Tebboune, relevant que "l'interaction positive de l’ANP avec les nouvelles donnes scientifiques et technologiques, l’habilite à accomplir pleinement son devoir à la hauteur de la confiance dont notre vaillant peuple l'a investie".

Dans une allocution de bienvenue, le chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha a précisé que la prochaine échéance électorale "ne sera pas un jour ordinaire, mais certainement un autre jour où le peuple algérien triomphera, et le couronnement de son élan civilisationnel pacifique. Cet élan que l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale a accompagné, avec sincérité et dévouement, sans ambition aucune que de servir l’Algérie et son peuple, mettant l’intérêt de la patrie et du peuple au-dessus de toute considération".

Après avoir signé le Livre d’or, le Président de la République a quitté le siège du ministère de la Défense nationale, salué par le Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha.

Le Président Tebboune a rencontré lors de cette visite les cadres et personnels de l'ANP et prononcé une allocution suivie, en visioconférence, par les commandements des forces, des six Régions militaires et des Grandes unités et Ecoles supérieures à travers l’ensemble du territoire national.

Le Président de la République a entamé samedi matin une visite, troisième du genre, au siège du ministère de la Défense nationale (MDN). A son arrivée, le Président Tebboune a été accueilli par le Chef d'Etat-major de l'ANP.

Après l'exécution de l'hymne national, les honneurs militaires ont été rendus au président de la République par les formations des différentes forces de l'ANP.

Le président Tebboune a salué, ensuite, le Commandant de la Garde Républicaine, le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, les Commandants des Forces de l'ANP et de la Gendarmerie nationale, ainsi que le Commandant de la 1ère Région militaire, le contrôleur général de l'ANP et les chefs des Départements du MDN et de l'Etat-major de l'ANP.