L'Algérie poursuivra les efforts pour instaurer la sécurité et la stabilité au Mali

ALGER - Dimanche, 30 Décembre 2018 (APS) - Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mouad Bouchareb a réitéré, dimanche, la détermination de l'Algérie à poursuivre les efforts pour instaurer la sécurité et la stabilité au Mali et préserver l'intégrité de son territoire et l'unité de son peuple, a indiqué un communiqué de l'APN.

 

Lors de l'audience qu'il a accordée à l'ambassadeur de la république du Mali à Alger, Nany Touré, M. Bouchareb a mis en avant "la détermination de l'Algérie à poursuivre les efforts pour instaurer la sécurité et la stabilité au Mali et préserver l'intégrité de son territoire et l'unité de son peuple", rappelant, à cet égard, "la plateforme adoptée à Tamanrasset pour faire face au terrorisme et au crime organisé dans la région et les résultats positifs de l'accord de paix issu du processus d'Alger".

 

"L'Algérie ne ménagera aucun effort pour prêter assistance à ce pays voisin, tant en matière de construction des capacités et de formation des étudiants qu'en matière d'appui financier et logistique nécessaire", a-t-il ajouté.

 

M.Bouchareb a passé en revue avec "satisfaction les relations bilatérales marquées par le rapprochement, le bon voisinage et le respect mutuel", et ce à la faveur de "plusieurs dénominateurs communs, particulièrement l'emplacement géographique où les deux pays partagent des frontières sur une distance de 1374 km", ce qui a fait du Mali, a-t-il rappelé, "un prolongement africain de la révolution algérienne durant laquelle le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika avait pour nom de guerre Abdelkader El Mali".

 

L'ambassadeur du Mali a insisté, pour sa part, sur "les liens historiques et géographiques qui lient les deux pays", mettant en exergue le rôle de l'Algérie dans "le renforcement des capacités de développement du Mali à travers la coopération civile et militaire et la formation des étudiants maliens".

 

Il également appelé à "valoriser la coopération parlementaire et dynamiser les deux groupes d'amitié", d'autant que le Mali "constitue une dimension stratégique pour l'Algérie".

 

Lors de cette rencontre, les deux parties ont évoqué "les relations bilatérales et les perspectives de leur consolidation ainsi que les voies de coordination et de concertation entre l'APN et l'assemblée nationale du Mali", mettant l'accent sur l'impératif de conforter leurs relations à la faveur de la dynamisation des deux groupes d'amitié parlementaire".