Algérie-Angola: coopération en matière de prise en charge des moudjahidine et des anciens combattants

ALGER - Mercredi, 07 Novembre 2018 (APS) - Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni et le ministre angolais des anciens combattants et vétérans de la Patrie, Joao Ernesto dos Santos ont signé, mercredi à Alger, un accord de coopération bilatérale en matière de protection sociale des moudjahidine et des anciens combattants et vétérans angolais et de conservation de la mémoire historique deux pays.

 

L'accord prévoit "l'échange d'expériences en matière de protection sociale des moudjahidine et la coopération dans le domaine du patrimoine historique et de la promotion de l'éducation nationale", outre "la formation des cadres des deux pays et la coopération en matière de réadaptation musculaire des invalides de guerre et la fabrication de prothèses orthopédiques".

 

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie de signature, M. Zitouni a affirmé que l'Algérie et l'Angola étaient liées par des relations "très solides dont nous veillons à leur développement à l'avenir, conformément aux orientations des dirigeants des deux pays".

 

Cette visite du ministre angolais et de la délégation l'accompagnant en Algérie leur a permis de s'enquérir de "l'expérience algérienne en matière de prise en charge des moudjahidine et de leur ayants-droit ainsi que des moyens disponibles et des facilitations assurées au niveau administratif", a-t-il estimé, citant les efforts déployés pour la conservation de la mémoire nationale, à travers l'écriture de l'histoire et le rôle des musées dans ce domaine.

 

Pour sa part, le ministre angolais a dit que cette visite et l'accord signé avaient pour objectif de "renforcer les relations historiques profondes entre les deux pays".

 

M. Dos Santos s'est félicité de la visite "très réussie" qu'il effectue en Algérie, qui lui a permis de s'informer des expériences développées de l'Algérie en matière de prise en charge des moudjahidine et de mémoire, outre la profondeur et la dimension historiques de l'Algérie, affirmant que son pays "œuvrera dans le cadre de cet accord à la prise en charge de la catégorie des anciens combattants et vétérans angolais"