Messahel s’entretient à New York avec le président de International Crisis Group

NEW YORK - Samedi, 29 Septembre 2018 (APS) - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s'est entretenu à New York avec le président de International Crisis Group (ICG), Robert Malley, en marge de la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies.L’entretien a porté sur la situation dans la région sahélo-saharienne, notamment la crise au Mali, en Libye et au Sahara occidental.

 

Dans ce cadre, le ministre a réitéré la position de l'Algérie "pour la promotion de solutions politiques basées sur le dialogue et la réconciliation nationale, sans ingérence extérieure et dans le cadre du respect de la souveraineté et de l’intégrité des Etats et de la volonté des peuples".

 

Il a fait part des efforts consentis par l’Algérie "en vue d’accompagner les acteurs en Libye et au Mali sur la voie du dialogue inclusif et de la réconciliation nationale, en mettant un accent particulier sur l’impératif de l’appropriation par ces seuls acteurs des processus de sortie de crise". 

 

S’agissant de la question du Sahara Occidental, M. Messahel a réitéré la position de l’Algérie en tant que pays voisin, en faveur du droit à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental, conformément aux résolutions pertinentes des Nations unies, tout comme son soutien à l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara occidental. 

 

Il a également exposé l’expérience algérienne en matière de déradicalisation et de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, "une expérience aujourd’hui largement sollicitée à l’échelle internationale".

 

Enfin, le ministre des Affaires étrangères a rappelé l’initiative algérienne qui a fait du 16 mai de chaque année la journée internationale du vivre ensemble en paix, "une initiative qui s’inscrit en droite ligne de l’engagement constant de l’Algérie en faveur de la paix et de la sécurité internationale".