La Roumanie "s'intéresse à une coopération avec l'Algérie dans différents domaines"

ALGER - Vendredi, 28 Septembre 2018 (APS) - Les relations algéro-roumaine ont toujours été bonnes et devraient encore s'améliorer davantage dans le proche avenir, s'est félicité jeudi à Alger, l'ambassadeur de la Roumanie en Algérie, Marcel Alexandru, affirmant que son pays s'intéresse à une coopération avec l'Algérie dans différents domaines.

 

"Nous avons de très bonnes relations politiques, et nous espérons que nos échanges économiques seront doublés dans quelques années. Et ils seront encore plus forts au bénéfice des deux pays et des deux peuples", a soutenu le diplomate roumain qui s'exprimait lors d'une conférence intitulée, "100 ans de la création de l'Etat Roumain", qu'il a animé à l'Ecole Nationale d’Administration (ENA), Moulay Ahmed Medeghri.

 

"Ces dernières années, de plus en plus d’hommes d’affaires roumains s’intéressent à l’Algérie. Et l’ambassade de Roumanie va œuvrer à la diversification des contacts entre les hommes d’affaires des deux parties", a-t-il ajouté, affirmant que son pays s'intéresse à une coopération avec l'Algérie dans différents domaines, notamment "les énergies renouvelables, des Tic, de l’agro-alimentaire et également à l’industrie automobile".

 

Tout en rappelant que "la Roumanie est un partenaire de l’usine automobile d'Oran", l'ambassadeur a indiqué que son pays compte "intégrer davantage le marché algérien avec son savoir-faire et bénéficier des avantages octroyés par l'Algérie aux investisseurs étrangers".

 

Concernant l'exportation du produit algérien, M. Alexandru, a fait savoir à l'APS, que ses services ont déjà identifiés, lors de déplacements effectués sur terrain au niveau de plusieurs wilayas, certains produits locaux qui peuvent intéresser le consommateur roumain.

 

Selon le diplomate, la visite au mois de novembre prochain, du président de la Chambre de Commerce et de l'industrie de Roumanie, "sera l'occasion de redynamiser et de consolider les relations avec la Chambre de commerce et d'Industrie de l'Algérie".

 

"Un mémorandum, déjà signé entre les deux chambres, a permis la création d'un groupe des hommes d'affaires et on s'attend à la nomination prochaine de deux co-présidents représentant les deux parties afin de relancer des visites alternatives annuelles d'hommes d'affaires", a-t-il souligné.

 

S'adressant aux étudiants de l'ENA, l'ambassadeur de Roumanie a tenu à rappeler que "l'Algérie est un grand pays riche et non endetté, ayant une population jeune". "Des atouts pour le pays et toute l'Afrique du Nord ainsi qu'aux pays du Sahel", a-t-il insisté.

 

S'agissant du niveau de l'enseignement supérieur, Marcel Alexandru, a assuré que la qualité des études universitaires en Algérie "est très appréciable", ajoutant que "le diplôme algérien est reconnu au niveau de l'Union européenne".

 

"Nous avons de plus en plus d'Algériens qui s'inscrivent dans nos universités" et ce dans le cadre des accords entre des universités roumaines et algériennes.

 

"Nous avons aussi, une convention avec l'Université Alger II, pour la prise en charge de certains étudiant roumains dans l'enseignement de la langue arabe", a-t-il ajouté.