Réforme de l’UA: Ouyahia souligne le "rôle central" des Etats membres

NOUAKCHOTT - Dimanche, 01 Juillet 2018 (APS) - Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a souligné, dimanche à Nouakchott, le "rôle central" des Etats membres de l’Union africaine (UA) dans la conduite du processus de la réforme institutionnelle de l’Organisation panafricaine.

 

M. Ouyahia intervenait en sa qualité de représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au 31ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA, au titre de l’examen de la question de la réforme institutionnelle de l’UA par les chefs d’Etat et de gouvernement, à la lumière des rapports présentés par le Président rwandais, Paul Kagame, président en exercice de l’Union et du président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

 

M. Ouyahia a également mis en exergue "l’impératif" de maintenir l’ancrage démocratique du fonctionnement de l’organisation panafricaine, en maintenant le mode électif pour les postes de Commissaires à l’Union africaine.

 

Soulignant le caractère stratégique de la réforme institutionnelle de l’UA, il a réitéré le soutien de l’Algérie à ce processus et aux efforts du Président Paul Kagame qui a la charge de le conduire en concertation avec les Etats membres et la Commission de l’UA.

 

Concernant le financement de l’UA, le Premier ministre a insisté sur l’importance d’observer une "attitude flexible" quant au mode d’acquittement par les Etats membres de leurs contributions financières, et ce dans les "délais impartis".