Sameh Chokri met en avant l'impératif d'assurer aux Libyens tout le soutien nécessaire

ALGER - Lundi, 21 Mai 2018 (APS) - Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Chokri, a mis en avant, lundi à Alger, l'impératif d'assurer aux Libyens tout le soutien nécessaire afin qu'ils puissent prendre les choses en main et mettre en place une feuille de route pour sortir de la crise que connait leur pays.

 

Dans une déclaration à la presse après son arrivé à Alger pour prendre part à la réunion ministérielle tripartite, Algérie-Egypte-Tunisie, sur la Libye, le chef de la diplomatie égyptienne a mis l'accent sur l'impératif de "trouver une solution à la souffrance du peuple libyen, qui n'a que trop durée, et ce en lui assurant tout le soutien nécessaire afin que les frères libyens puissent prendre les choses en main à travers la mise en place d'une feuille de route de leur avenir pour préserver la stabilité et réaliser le développement et la prospérité".

 

Sameh Chokri a précisé que sa visite s'inscrit dans le cadre de la poursuite de "la concertation entre l'Algérie, la Tunisie et l'Egypte pour aider la Libye à rétablir les institutions de l'Etat et oeuvrer à la sortie de la crise pour le renforcement de la stabilité dans la région".

 

Par ailleurs, le ministre égyptien des Affaires étrangères a affirmé que cette visite est une opportunité pour examiner avec le ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel, les relations bilatérales et les questions régionales et internationales d'intérêt commun, à leur tête les relations de coopération au sein de l'Union africaine (UA).

 

M. Messahel présidera la réunion tripartite avec son homologue égyptien et le ministre tunisien des affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui pour passer en revue les derniers développements en Libye, notamment au double plan politique et sécuritaire.

 

Ils examineront en outre "les voies et moyens d'approfondir les efforts de leurs pays en vue de contribuer à l'accélération du processus de règlement de la crise dans le cadre de l'accompagnement des Libyens sur la voie du dialogue et de le réconciliation".