Hamas: la position "avant gardiste" de l'Algérie vis à vis de l'escalade criminelle israélienne à Ghaza saluée

ALGER - Jeudi, 17 Mai 2018 (APS) - Le représentant du Mouvement palestinien Hamas, Mohamed Athmane, a salué, jeudi la position de l'Algérie vis à vis de la dangereuse escalade israélienne à Ghaza, la qualifiant d'avant gardiste par rapport aux autres pays arabes, une position que l'Algérie a toujours  adoptée en faveur des causes arabes notamment palestinienne.

 

Invité de "Khalf El-Mechehed", une émission produite par la section audio-visuelle de l'APS, le représentant de Hamas a indiqué que la position des dirigeants algériens quant à l'escalade israelienne dans la bande de Ghaza "est avant gardiste", par rapport aux autres pays arabe, une position que l'Algérie a toujours adoptée en faveur des causes arabes notamment palestinienne".

 

Commentant le message du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, dans lequel il a dénoncé le crime abject de l'occupation israélienne contre des civils palestiniens, M. Athmane a rappelé que Hamas avait perçu dans ce message une dénonciation directe de la politique criminelle d'Israël et un appel à cessez les pratiques inhumaines contre les palestiniens".

 

Il a salué, également, la "réponse rapide" exprimée par le Président Bouteflika à la convocation vendredi d'une session extraordinaire de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) sur la situation à Ghaza, qualifiant les positions de l'Algérie de "constantes".

 

Dans un message adressé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika au président de l'Etat de Palestine, président du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Mahmoud Abbas, l'Algérie a condamné "le crime abject" perpétré par les forces d'occupation israéliennes contre des civils palestiniens près de la frontière de la bande de Ghaza, réitérant la position "constante" de l'Algérie au côté du peuple palestinien.

 

"Suite à ce crime ignoble qui a endeuillé les Musulmans et le monde entier et que nous condamnons vigoureusement, je vous  réitère le soutien de l'Algérie et sa solidarité avec vous en cette dure épreuve ainsi que son appui au peuple palestinien frère dans sa lutte contre la barbarie israélienne", a indiqué le chef de l'Etat, déplorant "la dégradation de la situation en raison de l'obstination israélienne et son désengagement du processus de paix, bravant la communauté internationale".  

 

L'Algérie est le premier pays qui a répondu à l'appel du président Turc, Recep Tayyip Erdogan, pour la tenue, vendredi à Istanbul (Turquie), d'un Sommet extraordinaire de l'Organisation de la Coopération Islamique, consacré à l'examen des derniers développements survenus en Palestine. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a désigné le président du conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, pour le représenter au sommet.

 

Pas moins de 65 Palestiniens ont été tués, dont neuf enfants et un secouriste, durant les deux derniers jours, dans la bande de Ghaza par des tirs de soldats israéliens, portant ainsi le nombre des Palestiniens tués dans la bande de Ghaza à 112 martyrs.