Le ministre des AE du Danemark à Alger pour une visite de travail de trois jours

ALGER - Dimanche, 04 Mars 2018 (APS) - Le ministre des Affaires étrangères du Danemark, M. Anders Samuelsen, a entamé dimanche une visite de travail à Alger de trois (03) jours, en réponse à l'invitation de M. Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères.

 

Cette visite s'inscrit dans le cadre de la poursuite du dialogue politique redynamisé à la faveur de la visite effectuée, en février 2016 à Alger, par l'ex. chef de la diplomatie danoise, Kristian Jensen.

 

Samuelsen aura des entretiens avec M. Messahel ainsi que d'autres ministres et sera reçu en audience de courtoisie par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

 

"Cette visite constituera une opportunité supplémentaire pour donner une nouvelle impulsion à la coopération entre l'Algérie et le Royaume de Danemark", a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

 

Elle permettra, également, d'échanger les points de vue des deux pays sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment sur la situation au Sahel, en Libye, au Proche et Moyen-Orient, ainsi que sur les questions de migration et de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent.

 

En outre, cette visite de M. Samuelsen donnera également lieu à la cérémonie d'inauguration de la nouvelle Chancellerie danoise à Alger.

 

Par ailleurs, un Forum d'affaires algéro-danois sera tenu mardi et sera coprésidé par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

 

Ce Forum d'affaires, organisé par le Forum des chefs d’entreprise (FCE) et la Confederation of Danish Industry (DI), permettra aux entreprises des deux pays d’identifier les opportunités de partenariats industriels notamment dans les secteurs de la production pharmaceutique, de l’énergie dont les énergies renouvelables, de l'agro-alimentaire, du transport maritime et de la logistique.

 

Au cours de cette visite, il sera aussi procédé à la pose de la première pierre du complexe de production d'insuline implanté à Boufarik (Blida), dans le cadre d'un partenariat entre Saidal et Novo Nordisk, et ce, par le chef de la diplomatie danoise et le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui.

 

Pour rappel, en matière d'investissements hors hydrocarbures, le Danemark est présent en Algérie à travers ses laboratoires Novo Nordisk qui fabriquent, en partenariat avec le groupe pharmaceutique national Saidal, des médicaments antidiabétiques à Constantine et à Tizi-Ouzou.

 

Ce partenariat stratégique à forte valeur ajoutée, basé sur un transfert de technologie et de compétences significatif de Novo Nordisk, leader mondial du traitement du diabète, vers le Groupe Saidal, porte sur la production locale de l’insuline humaine sous plusieurs formes (conventionnelle, cartouche, flacon...).

 

Dans le domaine des hydrocarbures, la compagnie pétrolière danoise Maersk Oil est présente dans l`amont pétrolier et gazier en Algérie depuis de nombreuses années, notamment sur les champs de Berkine.

 

En mai dernier, le P-dg de Maersk Oil, Mme Gretchen H. Watkins, avait effectué une visite en Algérie au cours de laquelle elle avait eu des entretiens avec le P-dg de Sonatrach, M. Abdelmoumen Ould Kaddour.

 

Mme Watkins avait alors affirmé que l’Algérie était un "pays important dans la stratégie de développement de Maersk Oil à l’international''.

 

Dans ce sens, elle avait exprimé la volonté de sa compagnie d'investir davantage en Algérie et de renforcer son partenariat avec Sonatrach.