Mines antipersonnel/Convention d’Ottawa: l’Algérie félicitée à Vienne

VIENNE (Autriche) - Vendredi, 22 Décembre 2017 (APS) - Le Prix Nobel de la Paix 1997, l’Américaine Jody Williams, présidente de la Campagne Internationale pour l’élimination des mines antipersonnel, dans une lettre qu’elle a adressée au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a rendu un vibrant hommage à l’Algérie pour son engagement et son action dans la lutte contre les mines antipersonnel.

 

Cette lettre a été remise par Mme Williams à l’Ambassadeur d’Algérie à Vienne lors d’une cérémonie organisée en marge des travaux de la 16ème Conférence annuelle des Etats Parties à la convention d’Ottawa sur l’élimination des mines antipersonnel, qui s'est tenue à Vienne du 18 au 21 décembre 2017.

 

Dans sa lettre, Mme Williams a chaleureusement félicité le Président de la République et le Gouvernement algérien pour les résultats réalisés par l'Algérie qui a "pleinement" respecté ses engagements découlant de la Convention d’Ottawa.

 

Mme Williams s’est réjouie du parachèvement par l’Algérie des opérations de déminage et de nettoyage des vastes zones minées ainsi que la destruction totale, en septembre dernier, des stocks restant de mines antipersonnel.

 

Elle a ajouté que "l’expérience algérienne dans ce domaine devrait servir comme exemple pour tous les pays de la région et du monde".

 

Cette conférence annuelle, présidée par l’Autriche, coïncide avec la célébration du 20ème anniversaire de l’adoption de la Convention d’Ottawa.

 

Lors de la cérémonie d’ouverture, le chancelier fédéral d'Autriche, Sébastian Kurz, a félicité l’Algérie pour l’accomplissement de ses engagements conventionnels et le Sri Lanka pour son adhésion à ce Traité.

 

Par ailleurs, l’Algérie a été également félicitée par la majorité des délégations et chaleureusement applaudie à l’issue de son discours devant cette Conférence.

 

En marge de cette 16ème conférence, l’Ambassade d’Algérie à Vienne a organisé un évènement parallèle, spécialement dédié à l’expérience algérienne, avec la participation de personnalités mondiales connues pour leur engagement en faveur de cette cause noble, à l’instar du Prince Zeid Bin Ra’ad Zeid al-Hussein de Jordanie, Envoyé spécial de la Convention d’Ottawa, l’Américaine Jody Williams, Prix Nobel de la Paix en 1997, l’Ambassadeur Thomas Hajnoczi, Président de cette 16ème Conférence et Mme Kathleen Lawand, Directrice du Désarmement au CICR ainsi que plusieurs Ambassadeurs et Hauts fonctionnaires onusiens qui ont tous tenu à féliciter l’Algérie pour ses réalisations dans ce domaine.

 

Ces éminentes personnalités ont mis en exergue le modèle algérien qu'elles ont qualifié "d’exemplaire et à haute valeur morale" car la clé du succès de l’Algérie dans l’élimination des mines antipersonnel réside dans l’appropriation des objectifs de la convention grâce à la volonté politique résolue du Gouvernement, à l’action persévérante de l’Armée nationale populaire et à l’implication consciente de la société civile algérienne.

 

 
presidednte
Interview de Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères,