L'Algérie et le Congo travaillent "ardemment" à redonner "force et vigueur aux relations bilatérales"

ALGER - Mercredi, 20 Décembre 2017 (APS) - L'Algérie et la République du Congo travaillent "ardemment" à redonner "force et vigueur" aux relations bilatérales et "redynamiser l'axe Alger-Brazzaville", a indiqué mercredi à Alger, le ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais à l'étranger, Jean Claude Gakosso.

 

"Nous avons entrepris de redynamiser l'axe Alger-Brazzaville depuis quelques mois" et "nous travaillons ardemment (...) à redonner force et vigueur à la relation bilatérale", a déclaré à la presse M. Gakosso, à son arrivée à l'aéroport international Houari Boumediene, où il a été accueilli par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

 

Rappelant la visite d'Etat, effectuée il y a quelques mois, par le président congolais, Denis Sassou-Nguesso, en Algérie, durant laquelle il a été procédé à la signature de 15 accords, afin de "redynamiser la coopération entre les deux pays",  M. Gakosso a précisé qu'il était porteur d'un message du président congolais à "son frère et ami le président Bouteflika".

 

Il a également souligné que les deux pays sont non seulement producteurs de pétrole, mais également possèdent d'autres facteurs permettant le renforcement de la coopération bilatérale.

 

"Le Congo est un pays de forêts et l'Algérie est un pays qui a de la technologie. Par conséquent, toutes les conditions sont réunies pour que l'axe Alger-Brazzaville se porte bien", dira-t-il.

 

Au cours de sa visite de deux jours en Algérie, MM. Gakosso et Messahel examineront les voies et moyens de consolider davantage les relations bilatérales entre l’Algérie et le Congo au bénéfice mutuel des deux peuples et procéderont à un échange de vues sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.